C’est quoi le RGPD

blank

Le RGPD, ou Règlement général sur la protection des données, est un texte réglementaire européen qui encadre le traitement des données personnelles sur le territoire de l’Union européenne (UE). Il est entré en application le 25 mai 2018 et remplace la directive 95/46/CE, qui était en vigueur depuis 1995.

Le RGPD vise à renforcer la protection des données personnelles des individus au sein de l’UE. Il s’applique à tout traitement de données personnelles effectué par un responsable de traitement ou un sous-traitant, quel que soit le lieu de leur établissement ou celui des personnes concernées.

Le RGPD définit les données personnelles comme toute information relative à une personne physique identifiée ou identifiable. Cela peut inclure, par exemple, le nom, l’adresse, le numéro de téléphone, l’adresse e-mail, les données de localisation, les données de navigation, les données de santé, etc.

Le RGPD établit un certain nombre de principes fondamentaux qui doivent être respectés par les responsables de traitement des données personnelles. Ces principes sont notamment les suivants :

  • Légalité, loyauté et transparence : le traitement des données doit être licite, loyal et transparent.
  • Finalité : les données personnelles ne doivent être collectées que pour des finalités déterminées, explicites et légitimes.
  • Minimisation des données : les données personnelles doivent être collectées et traitées uniquement dans la mesure nécessaire aux finalités pour lesquelles elles sont collectées.
  • Exactitude : les données personnelles doivent être exactes et mises à jour si nécessaire.
  • Limitation de la conservation : les données personnelles ne doivent être conservées que pendant la durée nécessaire aux finalités pour lesquelles elles sont collectées.
  • Intégrité et confidentialité : les données personnelles doivent être traitées de manière à garantir leur sécurité et leur confidentialité.
  • Responsabilité : les responsables de traitement des données doivent être responsables de la conformité de leurs traitements aux principes du RGPD.

Le RGPD reconnaît également un certain nombre de droits aux personnes concernées par le traitement de leurs données personnelles. Ces droits sont notamment les suivants :

  • Droit d’accès : les personnes concernées ont le droit d’obtenir communication des données personnelles les concernant.
  • Droit de rectification : les personnes concernées ont le droit de faire rectifier les données personnelles inexactes ou incomplètes les concernant.
  • Droit à l’effacement : les personnes concernées ont le droit d’obtenir l’effacement de leurs données personnelles dans certaines circonstances, par exemple si les données ne sont plus nécessaires aux finalités pour lesquelles elles ont été collectées.
  • Droit à la limitation du traitement : les personnes concernées ont le droit de demander la limitation du traitement de leurs données personnelles dans certaines circonstances, par exemple si elles contestent l’exactitude des données.
  • Droit à la portabilité des données : les personnes concernées ont le droit de recevoir les données personnelles les concernant dans un format structuré, couramment utilisé et lisible par machine.
  • Droit d’opposition : les personnes concernées ont le droit de s’opposer au traitement de leurs données personnelles dans certaines circonstances, par exemple si le traitement est fondé sur l’intérêt légitime du responsable de traitement.

Le RGPD a un impact important sur les entreprises et les organisations qui collectent et traitent des données personnelles. Ces organisations doivent se conformer aux exigences du RGPD pour éviter des sanctions importantes, notamment des amendes pouvant atteindre 4 % du chiffre d’affaires mondial ou 20 millions d’euros.

Voici quelques exemples de mesures que les entreprises et les organisations peuvent prendre pour se conformer au RGPD :

  • Rédiger une politique de confidentialité claire et concise qui explique comment les données personnelles sont collectées, utilisées et protégées.
  • Obtenir le consentement des personnes concernées avant de collecter leurs données personnelles.
  • Limiter la collecte des données personnelles aux informations nécessaires aux finalités pour lesquelles elles sont collectées.
  • Mettre en place des mesures de sécurité techniques et organisationnelles pour protéger les données personnelles.
  • Informer les personnes concernées de leurs droits et de la manière dont elles peuvent les exercer.

Le RGPD est un texte important qui contribue à renforcer la protection des données personnelles au sein de l’UE. Il est important que les entreprises et les organisations qui collectent et traitent des données personnelles soient conscientes de leurs obligations et prennent les mesures nécessaires pour se conformer au RGPD.

Laisser un commentaire

Up